Projet architectural Place Manouchian à St Denis

Les artistes d’Opaz Ateliers s’investissent pour le territoire et ses habitants.

l'Appel à Projet

CONSULTATION POUR LA CONCEPTION, LA FABRICATION ET LA POSE DE 8 MEDAILLONS AVEC FINITION EMAILLÉE DANS LE CADRE D’UN PROGRAMME CONSTRUCTION NEUVE ET VENTE EN ACCESSION A LA PROPRIETE DE 53 LOGEMENTS DONT 39 COLLECTIFS ET 14 MAISONS INDIVIDUELLES.

Ville de St Denis

3F CLARM

LeMérou Architecture

La demande

La présente demande a pour objet la conception, la fabrication et la pose de 8 médaillons en terre cuite émaillée, implantés sur la façade ouest des pavillons sur la Place Manouchian et sur la façade sud de ceux-ci. Selon l’interprétation de l’artiste, un autre matériau que la terre cuite peut être proposé. Toutefois, une finition émaillée sera souhaitée.

L’axe principal du projet artistique est l’intégration des réalisations dans l’œuvre architecturale. En effet, la thématique, le sujet et les motifs de l’intervention artistique sont libres mais ils devront nécessairement être en accord avec l’esthétique années 30 des bâtiments conçus par LeMérou architecture et plus précisément en harmonie avec les couleurs des bâtiments (teintes bleues marine et bleu roi).

Selon l'interprétation de l'artiste, elle doit être en harmonie avec les couleurs blanches du bâtiment et la plaquette triangulaire bleu foncé du hall d'entrée du collectif.

Les huit médaillons pourront être identiques ou différenciées.

proposition d'Opaz Ateliers

93/30

projet d’intégration artistique

réalisation architecturale place Manouchian

1er tour

En tant qu’artistes et habitants de la Seine-Saint-Denis, c’est une vision poétique, stimulante et positive du monde que nous souhaitons offrir aux habitants du quartier, à  leurs visiteurs et aux passants, en utilisant  les  moyens qui sont les nôtres ; l’art, le rêve et la façon.

Pour répondre à la commande nous avons choisi une thématique récurrente dans l’ornement des façades, dont celles des années 30’  :  la faune et la flore.

Elle rentre en dialogue avec le parc et les patios et fait échos aux problématiques de notre temps. 

Nous avons lancé un appel à projet en interne et sélectionnerons 8 dessins, interprétations libres de la thématique, d’artistes différents. 

La diversité des propositions trouvera une cohérence formelle lors de leur transcription en bas reliefs.

Ils seront réalisés en grès blanc sur un fond bleu de cobalt (bleu roi) 

en adéquation avec l’architecture et les couleurs des édifices. 

Certains détails pourront être relevés aux feuilles d’or ou d’argent.

Basile Boon / Nabil GHEZAL

Projet retenu

second tour.

Le nouvel ensemble architectural de la place Manouchian vient s’ajouter à un quartier déjà cosmopolite et bientôt abritera autant de personnalités que de nouveaux habitants.

Lorsque ceux-ci, leurs invités ou les gens de passage le découvriront pour la première fois il y verront un écrin cohérent orné d’écussons de céramique bleus.

A mesure qu’ils approfondiront leur connaissance du quartier et de ses diversités ils verront, comme dans un miroir, que derrière la cohérence formelle des écussons se cachent des formes et des personnalités variées.

Chaque œuvre racontant avec poésie et parfois humour, une vision différente de notre rapport à l’environnement qui nous entoure.

La diversité de nos esquisses est le reflet d’expressions libres sur la thématique de la faune et de la flore.

Les premiers échantillons de carreaux de céramique réalisés montrent comment ces dessins, aussi variés soient-ils, forment un ensemble harmonieux dont la plasticité est en adéquation avec les matériaux et le style architectural de l’ensemble.

Nous nous permettons d’imaginer que nos œuvres participeront à un récit commun aux habitants du quartier et que demain ceux-ci vivront dans « l’immeuble aux herbes folles » ou « celui du palmier ».

Basile Boon

moyens

Les œuvres seront produites en collaboration entre les artistes
de l’association dont Basile Boon (sculpteur, architecte, céramiste), qui maîtrise cette méthode utilisée précédemment pour d’autres œuvres, avec l’aide de Anne-Sophie Matrella (créatrice-céramiste) et de Nabil Ghezal (graphiste, photographe, peintre) Président de l’association.

présentation des œuvres

esquisses avancées

Anne-Sophie MATRELLA

La Danza

Basile BOON

Un pied sur terre,
la tête dans les étoiles.

Alice LEVASSEUR

Les lucioles

Ce dessin a été fait à partir des silhouettes de quatre jeunes femmes de Seine-Saint-Denis. Elles sont entourées de lucioles, clin d’oeil au texte de Pier Paolo Pasolini qui décrit les bosquets de feu formés par les lucioles qui illuminaient les nuits de sa jeunesse, avant de déplorer leur disparition à cause de la pollution, et par extension de l’évolution de notre société. Ce dessin est une réponse écologiste, féministe et optimiste, qui invite à croire au retour des lucioles, à travers ces jeunes femmes : visibles, fières, solidaires et brillantes, comme les lucioles.

JEREMY LOUVENCOURT

Pollen

Qui de l’œuf ou de la poule est apparu en premier ? Cette même question pourrait s’appliquer aux fleurs, car le pollen est l’œuf de la poule, l’embryon qui permet la vie du végétal. La flore ne connaîtrait pas sa grande diversité sans le petit grain de pollen qui navigue au vent, et se poser au hasard de la rencontre. Ce dessin tend à montrer la beauté, la complexité et la diversité du monde non-visible qui est celui du pollen. Sans pollen pas de flore.

JULIE SUSSET

L'oasis

SHADI ALZAQZOUQ

Rock on the Moon

CÉCILE MATIGNON

Triturus cristatus

Sous les pierres,

au creux des racines

ou au fond des eaux dormantes,

ils sont presque « invisibles » .

Mais, ici habitent les tritons.

Êtres rares et protégés,

en constante métamorphose

entre animal aquatique

et animal terrestre.

NABIL GHEZAL

Montjoie ! Saint-Denis !
Que trépasse si je faiblis !

PROCESSUS

Nous avons réalisé un test à échelle 1/1 afin de permettre à chacun de mieux visualiser le projet, de mettre au point une méthode de travail, d’anticiper d’éventuels problèmes et de pouvoir organiser le calendrier. NB : afin de rentrer dans les temps pour le rendu du 22/04/2021, nous avons dû accélérer le processus de séchage des plaques, ce qui a provoqué leurs déformations et fissures. Lors de la réalisation des plaques finales, le temps de séchage, estimé à 1 ou 2 semaines, sera bien sûr respecté afin d’avoir un rendu optimal.

  • Préparation des plaques de terre, coupe juste
  • Transfert du dessin sur la terre
  • Dans les 48H, réalisation des bas reliefs. En fonction des conditions climatiques : 1 à 2 semaines de séchage à l’air libre
  • Première cuisson « Biscuit »
  • Émaillage – Deuxième cuisson haute température
  • Finitions : dorures et vernis
  • Préparation des planches
  • Assemblage
Résultat

Simulation

Résultat

En finale, ous n’avons pas pas été sélectionné, mais ce fut une très bonne expérience pour un premier appel à projet reçu par l’association. La possibilité pour nous de nous rassembler autour d’un concours commun en parallèle du travail de chacun dans un délai très très court.

Les commanditaires nous ont par ailleurs fait part de leur compliments pour notre dynamisme, notre créativité et notre vision collective.

Nous remercions :

  • Césaire Blain-Chupin : Chargé de projets culturels territoriaux / Direction de la Culture  (Ville de Saint-Denis)
  • Jean-François Drilla : Chef de projet Construction Direction de l’Accession (Immobilière 3F)
  • Clément Barenstrauch (LeMerou Architecte)

Pour nous avoir proposé ce projet.

Je remercie également les participants au projet pour leur réactivité, leur disponibilité et la bonne humeur partagée durant ce mois de travail.

Gageons qu’il y en aura d’autres.

Nabil. Président Opaz Ateliers