Reprise de Lot… réflexion sur les règles communes

Christiane  (Lot 11) nous quitte début Avril et par conséquent son lot se libère.

Maggie a émis la volonté « d’annexer » ce dernier pour agrandir son atelier.

Du coup cela a fait jaillir des questions quand à la possibilité des Membres d’éventuellement « s’agrandir » sans limite de M2 ou non.

  • – Maria a par exemple proposé qu’il y ait effectivement une limite aux alentours des 60 m2 (équivalent à 2 grands lots comme ceux occupés par James ou Dio et Karl) Cela pour éventuellement conserver une certaine diversité de profils au sein d’Open…
    • – Cette réflexion nous emmène également sur le calcul des « charges » en plus du montant du loyer. En effet, si quelqu’un occupe de fait un grand espace, l’association se prive également de Membres actifs cotisants, ce qui a forcément un impact sur les postes de cotisation ; EDF, ménage, changement de compteur etc…
    • – A contrario, des petites surfaces occupées par plusieurs personnes sont très « gagnantes » dès qu’il s’agit de répartir des coûts par individu et/ou par lot.
  • – La nécessité pour ce genre de Lot-regroupé, qu’ils soient au moment du départ de leur occupant, remis en configuration d’origine, ou pas…
    • – Par contre, ces grands lots ont l’avantage de représenter moins d’investissement en terme de gestion ; moins de Membres = moins de pointage de cotisations, de suivi…
    • – Le risque en revanche, pourrait être un « mauvais payeur » et là double problème : gros trou dans la caisse, difficulté à retrouver un Membre cherchant une pareille surface, ou pire ; mauvais payeur + disparition de ce dernier alors qu’il aurait réaliser des travaux d’ouverture « cloisons, électricité » ou que sais-je…
    • – Pour un Grand Lot, faut-il prendre les devants en terme de risque et demander une garantie plus importe ?

Des questions sur le mode de « remplacement » d’un Membre qui s’en va et de comment le remplacer.

La coutume chez Opaz a toujours été qu’un lot vacant soit en priorité proposé aux autres Membres actifs en vue de sa reprise. Avant qu’une petite annonce ne soit publiée pour le proposer à l’extérieur.

Mise à jour Septembre 2020 par Nabil GHEZAL :

Cette coutume pose parfois des problèmes ; exemple Lot 9 (ex 9/10) l’été 2020 >> voir ici. Une adhérente-Résidente qui était déjà dans un atelier partagé mais très peu présente toute l’année écoulée, et ayant eu des rapports compliqués avec d’autres Résidents et avec par moi-même, a cru qu’elle pouvait changer de lot de plein droit.

Or, le BE, au regard de l’expérience partagé avec le demandeur (régularité cotisations, présence en atelier,  interaction avec les autres Résidents et l’association, comportement…), doit pouvoir se prononcer en dernier ressort sur l’acceptation de la candidature.

Je l’avais d’ailleurs refusé pour plusieurs de ces raisons et dont la vindicte dont j’avais fait l’objet après avoir explicité ce refus.

A mon avis, s’il y a un véritable BE qui gère, il a parfaitement qualité pour estimer pour le bien de l’association, si l’adhérent-Résident demandeur est la meilleure option, ou s’il est préférable de réserver l’atelier vacant à un nouvel adhérent.

Des questions sur la nécessite d’un préavis ou non pour le départ d’un Membre

que l’on ait le temps de se retourner et d’organiser la passation dans les meilleures conditions ; analyse des candidatures, état des lieux, remise des clés, avis consultatif des Membres présents sur les candidatures…

Des questions sur un mois de dépôt d’avance équivalent à une cotisation mensuelle HT, ou plutôt Hors Charges.

Point relié au point sur le préavis.

Des questions sur la « dynamique » souhaitée de l’association et donc des Lots inoccupés pendant une longue période.

Des questions quand à la gestion des Lots-Partagés…

Le problème des lots partagés s’est douloureusement rappelé à notre réalité également avec le Lot de Coralie et d’Orane. Cette dernière ayant rencontré des difficultés financières qui se sont accumulées dans le temps pour à ce jour se solder par 4 mois d’une demi-cotisation non réglée = 726 € qu’elle a promis de régler dans les délais les plus brefs, mais qui sont pour l’instant toujours manquants.

– Orane devrait être remplacée par César début Avril (Peintre) à qui nous demandons 1 en dépôt, 1 caution de lot complète + 1 cotisation HC d’avance.

– Il faudrait aussi s’interroger sur la gestion des lots partagés et éventuellement se diriger vers un Membre-Caution responsable ? Ou jouer sur une garantie plus forte à l’entrée, le risque étant là encore plus élevé.

  • Difficulté de retrouver un Membre voulant partager avec un Membre e place, pour les petits lots, forcément plus petite surface disponible… limitant la possibilité d’atelier suivant l’activité exercée.

Comme vous pouvez le constater, cela fait déjà une bonne liste de questions à mettre en réflexion, mais qui nous semble opportun de se poser ou reposer au moment où Opaz à passé le cap des 3 ans d’existence.

Nous demandons à chacun de commencer à y réfléchir, sachant que la « liste » risque de s’allonger encore un peu. Si certain veulent ajouter un point qui ne serait pas listé, qu’il me fasse suivre le demande.

Au terme de quoi, la liste des points sera envoyée à tous, imparti d’un délai de réflexion qui débouchera sur une AG pour débattre des points. Le vote arrivera quelques jours plus tard.

Je vous remercie et vous souhaite une bonne journée.